Temps de lecture : 5 minutes

À 32 ans, Alexandrov Sachs Semanou est titulaire d’un “PhD in Economics” de l’ Université de Marmara. Il n’est définitivement pas le plus jeune à porter ce titre mais il reste indubitablement le seul parti des Collèges d’Enseignement Général de Ouidah pour les amphithéâtres d’ Istanbul en passant par ceux de Lille. S’il y a quelque chose qui le définit le plus, ce n’est certainement pas sa non-appartenance au cercle légendaire des apprenants qui expriment un dégoût pour certaines matières au point de développer une fébrilité rien qu’en entendant les noms leurs enseignants.C’est plutôt sa quête de l’excellence, son envie de se surpasser et de donner le meilleur de lui-même dans toutes les matières qui lui a permis de faire un parcours sans échec de la maternelle jusqu’à son doctorat; une prouesse  qui sera récompensée par des bourses d’études.Après un premier cycle en Moderne Court dans un Collège de Ouidah, l’année 2005 voyait Alexandrov faire son entrée à l’ Université d’Abomey-Calavi avec un Baccalauréat série C. Ses performances à cet examen lui ont permis de bénéficier d’une assistance financière puis d’une bourse d’Etat. En 2008, il obtient son diplôme universitaire de Licence et en 2009, sa Maîtrise en Sciences Economiques.Il va ensuite faire une expérience pour 1 an dans le cadre d’ opérations de recensements informatisés. Alexandrov obtient la bourse NPTCI ( Nouveau Programme du Troisième Cycle Interuniversitaire ) en 2010. Il suit une formation pour obtenir son Master Recherche option Economie Industrielle, Rurale et de l’Environnement en 2012. Ce programme regroupait tous les pays francophones d’Afrique et les cours ont été dispensés entre Cotonou (Bénin) et Bobo-Dioulasso (Burkina-Faso). À la fin de cette formation, Alexandrov a exercé en tant qu’Assistant de Recherche à la Faculté de Sciences Economiques et de Gestion de l’Université (FASEG) d’Abomey-Calavi pendant 2 ans. En septembre 2014, il sera sélectionné simultanément pour deux bourses prestigieuses.

– Une bourse pour un Master Avancé d’une grande Université Belge.

– Une bourse de Doctorat à “Marmara University” d’ Istanbul en Turquie.

Devant un choix qui paraissait difficile, sa forte envie de faire les études de doctorat l’a emporté sur le privilège d’étudier dans l’une des meilleures Universités en Belgique. De toute façon, ce dernier choix lui permettait de finir Chercheur ou Académicien et bien plus encore.Le 15 Septembre 2014, Alexandrov s’envole du Bénin pour Istanbul, capitale économique de la Turquie, un pays dont les réalités socio-culturelles sont complètement différentes de celles de son pays d’origine.Dès 2017, il obtient l’opportunité d’approfondir ses connaissances en analyse de données à la faveur d’un programme d’échange européen. Il part pour la France et suit des cours de d’analyse de données (Data Analysis) à l’Université de Lille dans le cadre du programme d’échange Erasmus +. Docteur ou patient, Alexandrov ne s’est pas contenté d’être l’étudiant typique qui passe tout son temps devant les cahiers en attendant le moment sacré pour se vider la tête sur la feuille d’examen.Au-delà de ses diplômes, il a passé beaucoup de temps sur le terrain soit à la quête d’expérience soit au service de sa communauté. Alexandrov, toujours passionné d’informatique a continué à développer sa cognition dans ce domaine.Aussi son amour pour l’analyse des données l’a conduit à décupler ses connaissances en économétries et différentes techniques d’analyse de données scientifiques et d’entreprise. Son sens d’analyse poussé lui a permis de mettre ses compétences au service de l’amélioration de plusieurs projets de business et de mise en place de startups. Malgré son engagement dans le monde entrepreneurial, Alexandrov n’ a pas consacré moins de temps aux activités sociales. Parallèlement à ses occupations, il s’est impliqué sans la vie associative notamment en tant que membre actif et chargé des animateurs de services à base communautaire dans l’ONG GRADEI-Benin entre 2006 et 2007. Aussi, il s’est consacré à la lutte pour l’équité et la promotion de l’excellence dans le système éducatif au Bénin.Entre 2007 et 2008, il a activement contribué à la concrétisation de projets au profit des élèves en sa qualité de Directeur Exécutif de l’ONG Collège-Culture Association (CC-A Bénin). Les différentes actions de cette ONG menées avec le soutien de plusieurs organisations lui ont permis de toucher du doigt les difficultés du système éducatif béninois et d’ aiguiser son envie de se mettre au service de la résolution des problèmes de la jeunesse de son pays. Appelez-le désormais Docteur Alexandrov Sachs Semanou si vous êtes francophone ou Alexandrov Sachs Semanou, Ph.D., si vous êtes Anglophone.

Le thème choisi pour sa thèse, est : “Comparative Analysis of Growth in West Africa. The Case of Benin, Côte-d’Ivoire, Ghana and Togo” (Analyse Comparée de la Croissance en Afrique de l’Ouest : Le Cas du Bénin, de la Côte-d’Ivoire, du Ghana et du Togo). Le choix de ce sujet est parti du constat que, réaliser une croissance durable, réductrice de la pauvreté et qui améliore réellement les conditions de vie des populations reste l’un des grands défis des pays ouest-africains. Aussi, pour beaucoup, les pays Africains sont considérés comme un groupe homogène où les contre-performances économiques, la pauvreté, la mal gouvernance, etc…, restent la norme.Par ricochet, l’application de certaines politiques économiques communautaires aux Etats se fait souvent sans considération des caractéristiques spécifiques aux différentes économies de la zone.Les objectifs de Alexandrov Sachs Semanou, Ph.D. étaient alors de voir s’il existe une dynamique de convergence entre les pays d’Afrique de l’Ouest, mesurer et faire une analyse comparative des niveaux d’ inefficacités des processus de production dans ces pays, et analyser les déterminants de la croissance dans la zone et dans chacun de ces pays, en insistant sur les différences et similitudes d’un pays à un autre. Les résultats de ce travail fastidieux, axé sur une dynamique purement comparative, soulignent, par exemple la faiblesse de certaines politiques et constatent que, contrairement aux attentes, les pays ouest-africains ne convergent pas vers un même niveau de revenu par tête à long terme mais forment deux clubs de convergence. Ce travail identifie l’inefficacité comme l’une des raisons des faibles performances économiques des pays de la région, ainsi que la Côte-d’Ivoire comme l’un des pays les plus efficaces. Il permet aussi de mettre l’accent sur l’hétérogénéité qui caractérise les pays de l’Afrique de l’Ouest en termes de croissance et ceci en dépit de leurs éventuelles similitudes socio-politiques, culturelles et même institutionnelles.Toujours à Istanbul, Dr. Semanou consacre son temps à des recherches qui prennent en compte les grands enjeux économiques des États ouest-africains tels que la pauvreté, la croissance, les inégalités, l’emploi des jeunes et autres.Le jeune Docteur en Sciences Economiques travaille avec des partenaires internationaux sur des projets à portées sociale et entrepreneuriale:

  • Crow4Search, une plateforme de financement de projets de recherches scientifiques qu’il a co-fondé avec un Béninois et deux autres africains vivants aux Etats-Unis.
  • Lock’It, une plateforme qui lutte contre le phénomène de recel d’objets volés et favorisant la sécurisation renforcée des objets de valeur.
Ayant prouvé que la recherche est un grand facteur de croissance durable pour les États, Alexandrov Sachs Semanou, Ph.D. coordonne en ce moment un projet qui a pour but de faciliter l’accès aux ressources pour la recherche scientifique. Il envisage aussi de :

– Mettre son expertise au service du développement de son pays,

– Servir dans les organisations internationales,

– Proposer des théories et stratégies pour une meilleure situation économique des États africains.

– Offrir des services de consultations aux porteurs de projets et aux investisseurs désireux de s’implanter au Bénin et dans les pays ouest-africains.

Ayant vécu 5 années dans un pays avec une forte influence européenne et asiatique, et tirant un énorme profit de cette diversité culturelle, Dr. Alexandrov Sachs Semanou a vu grandir ses ambitions, son degré de patriotisme et son amour pour le travail bien fait.Certains rêves en cachent d’autres. Seule l’expérience vous aidera à mettre le doigt sur qui vous êtes et ce pour quoi vous êtes réellement fait(e).

ATTENTION! Cet article n’est pas à garder pour soi. Il est à partager avec la jeunesse africaine en quête de modèles.

Signé,

Laisser un commentaire

ÉCRIVEZ-NOUS
1
💬
Hello! Hey! Hi! 👋🏽
Bienvenue sur le site de Boussole Précieuse. Laissez-nous écrire votre biographie et réservez une parution sur notre site!