Temps de lecture : 3 minutes

Vierge aux yeux marrons et aux cheveux noirs, Daniel Malangue, du haut de ses 182 cm est un Artiste et Entrepreneur Bénino-Camerounais qui a “l’âge de ses conneries et la sagesse de leurs conséquences”. Fils aîné de Maître Marie-Elise GBEDO, avocate de profession et femme politique par conviction, il a été envoyé par celle-ci en France en 2003 pour qu’il puisse lui-même emprunter le chemin qu’il faut pour porter dignement une toge, dire et faire respecter le Droit. Une fois imprégné dans sa nouvelle réalité, Daniel a réalisé que pour cette discipline, il n’éprouvait que de la sympathie. Pas plus. C’était avec un peu de retenu qu’il n’a pas demandé à ses professeurs de lui laisser les cours sur son répondeur. Les obligeant par ses absences répétées à continuer la vie sans lui, Daniel préférait passer du temps avec sa nouvelle compagne: la musique. Pour lui, c’est un “mode d’expression qui permet d’apaiser les cœurs, de les enflammer et d’éduquer”. Il sait bien le faire. Sous le pseudonyme Nasty Nesta, Daniel Malangue a alors choisi de transmettre des émotions par le Rap. Cela fait 15 bonnes années que cette passion l’embrase et 10 bonnes années qu’il avait finalement fait ses adieux à l’école de Droit pour embrasser des études en E-commerce, E-marketing et E-réputation qui le passionnaient plutôt. Avec un Master de ISEG Paris, le Cotonou Boy a recouvré son équilibre et se sent plus libre.

Depuis 2007, Nasty Nesta partage de grands et de beaux jours avec le légendaire Cotonou City Crew, qui d’ailleurs après douze bonnes années de diffusion de joie, de fierté et d’espoir, reste toujours aussi soudé, inspiré et inspirant. De son expérience très positive avec le CCC, Nasty Nesta pense que “avoir une vision et une équipe de travail sont des facteurs indispensables à l’évolution d’un artiste dans le temps”. Aujourd’hui, Nasty Nesta se sent toujours “super-inspiré” et estime qu’il y a beaucoup de choses qui ont changé dont il a envie de parler à travers ses productions. En effet, il est resté ouvert à des collaborations avec de nouveaux espoirs de la musique béninoise et d’ailleurs. Préoccupé par l’épanouissement de tous les jeunes amoureux de l’art, Nasty Nesta, en collaboration avec Doven’d, organise depuis 2015 le festival We Are Hip Hop qui est un grand rendez-vous d’expression de l’art sous toutes ses formes. Mais, que dit maman?! 🤨 Si Maître Marie-Elise GBEDO répond aux invitations du jeune Nasty Nesta à ses événements, ce n’est pas parce qu’il est son fils. C’est parce qu’il a su la convaincre par les résultats de la course à ses rêves. Le plus drôle dans l’histoire est que les deux se retrouvent parfois invités aux mêmes événements ou émissions, autour du même sujet et à la même heure. Si vous voulez faire plaisir à Nasty Nesta, le 9 Septembre, jour de son anniversaire, négociez pour lui au Mimi’s un plat spécial de Kom. Pendant qu’il mange, mettez du Unbreak My Heartde Toni Braxtonet apparaissez avec Winnie Harlow au moment du refrain. Vous réussirez sûrement à voir les larmes du redoutable Noubiyoyo et ce sera plutôt un exploit!

Vous souhaitez rencontrer l’artiste? Inscrivez-vous ici: https://bit.ly/2BiDwGh Lire est une thérapie, Lire Boussole Précieuse est la guérison.

Laisser un commentaire

ÉCRIVEZ-NOUS
1
💬
Hello! Hey! Hi! 👋🏽
Bienvenue sur le site de Boussole Précieuse. Laissez-nous écrire votre biographie et réservez une parution sur notre site!