Temps de lecture : 4 minutes
Crédit Photo: Riozda Pictures
Crédit Photo: Riozda Pictures

Il y a des voix qui vous apaisent, qui vous rassurent.
Il y a des voix qui peu importe ce qu’elles vous disent, sont comme une promesse que demain, tout ira bien.
PéPé OLÉKA en a une.

PéPé est le diminutif de son prénom Espérance.
OLÉKA est son patronyme. C’était important pour elle de chérir cet héritage de feu son père.

Adepte de simplicité et d’une sobriété impressionnante, Espérance n’a pas fouillé trop longtemps pour choisir sa signature.

Fille d’un métissage bénino-nigérian, PéPé OLÉKA est une musicienne qui s’est très tôt frayé un chemin dans l’univers artistique et qui ne laisse aucun mélophile insensible à son Afro Soul Alternative.

La contrariété, l’anxiété, l’incertitude et la solitude ont été ses compagnons d’infortune durant de longues années.
En effet, la séparation de ses parents alors qu’elle était encore très petite, a constitué un choc énorme qui fera d’elle plus tard, une adolescente incomprise.

Crédit Photo: Darimage Photographie
Crédit Photo: Darimage Photographie

Derrière son masque de fille très peu sympathique se trouvait une personne qui malgré ses mille et une questions sans réponse concrète, avait fait le choix d’affronter la vie et de gagner le combat.

Le seul endroit où PéPé OLÉKA avait le droit de s’exprimer librement était l’école. Et là encore, son cursus scolaire s’est déroulé de façon très instable.
Tantôt au Bénin, tantôt au Ghana et après au Togo, cela ne lui a pas empêché d’être une brillante élève.
Hélas ! Elle fera ses adieux à l’école en classe de Terminale et quittera définitivement le Togo pour le Bénin avec sa mère en 1998 ; cette dernière ayant tout perdu et obligée de tout recommencer à zéro.

Un soir à un mini concert auquel elle assistait, l’audacieuse PéPé OLÉKA décroche le micro et chante sous les regards médusés des spectateurs, des Artistes et de sa mère.
En réalité, elle était la star des concours de chant inter-collèges. Non seulement elle interprétait à la perfection les chansons qu’elle choisissait mais aussi elle remportait toujours le premier prix.

PéPé OLÉKA
PéPé OLÉKA

Ce soir, elle a démontré qu’« elle a le truc », qu’on pouvait croire en elle, lui tendre la main et lui ouvrir des portes.
Sa mère a fini par capituler et lui donne ses bénédictions pour explorer sa passion.

PéPé OLÉKA est sollicitée sur des chœurs pour de grands Artistes dont elle n’était pas consciente de la notoriété.
À ce stade de sa vie, elle retrouve sa boussole.
Au moment où d’autres choisissent le sexe, la drogue, l’alcool, etc. pour échapper à leurs peines, PéPé OLÉKA a trouvé en la musique, une alliée parfaite et en a fait son exutoire.
Ses lyriques et sa voix, mystérieuse et parfois mélancolique transmettent des émotions qui puisent de son histoire.

PéPé OLÉKA
PéPé OLÉKA

En 2003, la musicienne va s’installer en France avec son ex-mari et fera face à un nouveau challenge.
Comment se démarquer et s’imposer dans cette atmosphère où ce qui manque, ce n’est surtout pas des Chanteuses Africaines.
En même temps, il lui fallait trouver un moyen pour ne pas être la femme qui attend les revenus de son homme pour subvenir à ses besoins.

Elle décide de reprendre les études. Admise à un concours pour devenir Aide-soignante, elle obtient un stage où elle travaille avec un Psychologue en gérontologie.

À nouveau, la musique lui tend la main et cette fois, pour de bon.
Elle fit la rencontre d’Ulrich Edorh, Artiste / Producteur et propriétaire de la maison de Production ‘’Da Town’’ et enregistre avec lui son premier album.
Malheureusement, la collaboration n’aboutira pas.
Heureusement, la musique a conviée PéPé OLÉKA sur des scènes inespérées et lui a fait rencontrer des célébrités comme Miriam Makeba, Tracy Chapman

Faire ce qui illumine sa vie, le faire devant des milliers de personnes en France, au Bénin, en Espagne, à Genève, à Chicago… y trouver du plaisir, réussir à transmettre des émotions, réussir à se pardonner et pardonner, lui ont permis de se rendre compte qu’elle est désormais à la place qui lui était destinée.

En 2020, elle sort Sêbla Koko, un titre enregistré depuis 2016 mais que son souci du détail et du travail bien fait ont tenu au chaud.
La majesté, la finesse, la grâce, l’élégance, l’assurance, la confiance et la pureté que diffuse ce clip n’ont laissé qu’un seul choix au public.
Que l’on comprenne ou non ces proverbes et incantations joliment poétisés dans cet hymne à la victoire, on le fredonne et on bouge à son rythme.
PéPé OLÉKA à travers ce chef-d’œuvre a rendu de façon inconsciente un hommage mérité à feu Justin Quenum, un des Compositeurs de cette chanson et oncle de l’interprète.

Cette apparence très jeune et cette personnalité qui incarne l’humilité, voilent des années d’expériences, une épouse et une merveilleuse maman de trois enfants dont l’aîné a 18 ans.

PéPé OLÉKA
PéPé OLÉKA

La voix a une force que les muscles n’auront jamais.
Et cette force, PéPé OLÉKA en a le secret.

Signé,
Précieuse Nadie.

Laisser un commentaire

ÉCRIVEZ-NOUS
1
💬
Hello! Hey! Hi! 👋🏽
Bienvenue sur le site de Boussole Précieuse. Laissez-nous écrire votre biographie et réservez une parution sur notre site!