Temps de lecture : 4 minutes

Partie du Bénin à l’âge de 6 ans, Yacine a passé toute son enfance au Sénégal, pays de la teranga, où elle obtint son Baccalauréat en série scientifique. Elle voulait être pédiatre parce qu’elle adorait les enfants comme la plupart d’entre nous mais finit par se rendre compte assez tôt qu’elle n’avait pas la vocation d’être Docteur en médecine. Elle s’envole alors pour les États-Unis où elle doit continuer ses études qu’elle poursuit à Rutgers University. Ici, la nouvelle école de Yacine lui proposait deux options distinctes de cursus :          L’Économie et le Business. Face à ce dilemme, elle consulte son père qui lui explique: “Tu choisis l’Économie si tu veux contribuer à réduire la pauvreté et tu choisis le business si tu veux travailler en entreprise”. Yacine voulait réduire la pauvreté; le choix est vite opéré. Elle caresse le rêve d’une carrière dans une organisation internationale – Banque mondiale ou Banque africaine de développement.

4 années après, elle est diplômée d’un Bachelor en Économie et Science Politique.Après un stage d’un an à International Budget Partnership, elle atterrit à Londres où elle fait un Master en Development management à la London School of Economics. Son diplôme en poche, elle est désillusionnée par le développement et réalise que “le développement, c’est un business où les pays africains sont perdants” ; et les intrigues de bureau la refroidissent. Tout cela l’amène à conclure que ce n’était pas le type de combat qu’elle avait envie de mener.

Admise à l’ODI Fellowship, pretigieux programme organisé à Londres avec la subvention de l’État anglais, qui a pour but d’affecter des Économistes et stastiticiens à des Institutions publiques ou Ministères en Afrique pour assistance technique, elle travaille 2 ans en tant que Policy Analyst au Trésor sudafricain, au sein du Collaborative Africa Budget Reform Initiative (CABRI).

Une fois ce contrat arrivé à son terme, Yacine décide de ne pas le renouveler. Elle avait 28 ans. Elle avait récemment perdu sa mère. Elle voulait se poser quelque part pour redéfinir ses priorités et opérer ses choix de carrière.

C’est ainsi qu’elle revient s’installer au Bénin en 2010, notamment pour se rapprocher de son frère ainé et de son père.Cette même année, elle décline l’offre d’une bourse pour son Doctorat à l’Université de Chicago parce qu’elle était assez avertie sur ce que signifie “financer ses études supérieures à ses propres frais aux États-Unis”.

Yacine postule alors pour deux boulots dans des Organisations Non Gouvernementales; une au Bénin et l’autre au Ghana. Elle est immédiatement contactée par le Pr. Léonard Wantchékon qui la recrute après un entretien en tant que Chargée des Études Commanditées à l’Institut de Recherche Empirique en Économie Politique (IREEP).

Elle fait ce choix professionnel, malgré une réduction drastique de salaire, parce que c’était une opportunité pour elle de coudoyer le monde de la recherche qui lui sera très utile pour ses ambitions de conduire des études et publier des papiers, à défaut d’obtenir un Doctorat.

1 an après, elle démissionne pour construire Alindaou Consulting International, cabinet de conseil créé par son père Abdoulaye BIO TCHANE.En tant qu’économiste, Yacine estimait qu’elle avait énormément de choses à apprendre auprès de son désormais patron, ex-Directeur des Études de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest, ex-Ministre de l’Économie et des Finances, ex-Directeur du Département Afrique du Fond Monétaire International, ex-Président de la Banque Ouest-Africaine de Développement et actuellement Ministre d’État Béninois chargé du Plan et du Développement.

Elle développe des compétences d’analyse pointues, de diplomatie, d’organisation d’évènement de haut niveau. Elle découvre le milieu professionnel de plusieurs pays d’Afrique et construit un réseau de jeunes professionnels à l’échelle continentale.En 2019, Yacine est une femme de 35 ans avec une grande vision pour elle, pour le Bénin et pour l’Afrique.

Son parcours, ses expériences et ses compétences n’ont pas laissée indifférente la FinTech américaine Saana Holding dont elle est à ce jour Représentante en Afrique francophone (Afrique de l’Ouest et Centrale). Ayant été très marquée par feu sa mère et par feu sa grand-mère qui malgré leur manque de formations en matière de finances, ont pu laisser un héritage à l’humanité, elle lance aujourd’hui le service “Femmes et Finances”.

Pour elle, ces femmes valeureuses pouvaient faire mieux et son but est que les femmes aujourd’hui n’aient plus aucune excuse pour ne pas être financièrement autonomes et aisées.À travers “Femmes et Finances”, Yacine offre aux femmes des consultations individuelles face-à-face ou par skype gratuites pour discuter de problématiques financières liées à leurs vies, à leurs carrières, à leurs projets d’entreprise, à leur vie associative, ou autre.

Elle veut guider les femmes sur comment investir, faire des placements, faire des économies, comment se faire plaisir et en même temps construire leur avenir (pour elles-mêmes et pour leurs enfants).

Quand Yacine n’est pas entrain de travailler ou même quand elle travaille, elle adore passer du temps avec ses enfants qui découvrent son univers.

Quand Yacine n’est pas entrain de lire, elle écoute de la musique.Si Yacine devrait manger un seul plat toute l’année, ce serait le thiéboudiène.

Yacine BIO TCHANE n’est pas pédiatre mais elle est très préoccupée par le bien-être des femmes dans nos sociétés. Elle est l’auteure d’un ouvrage co-écrit avec son amie d’enfance Aminata N’Diaye où elles partagent leurs expériences sur la maternité : Grossesse et maternité – Expérience de deux Afropolitaines.En même temps, une femme en bonne santé physique, émotionnelle et financière, c’est aussi à priori un bébé en bonne santé.

Nous concluons que Yacine n’a jamais été vraiment loin des enfants et que son amour pour eux ne s’est jamais éteint.

Laisser un commentaire

ÉCRIVEZ-NOUS
1
💬
Hello! Hey! Hi! 👋🏽
Bienvenue sur le site de Boussole Précieuse. Laissez-nous écrire votre biographie et réservez une parution sur notre site!